AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
PREMIER MINI-EVENT LANCE. VOIR ICI.
RESTEZ SUR VOS GARDES, MR. IKEDA SÉVIT A N'IMPORTE QUELLE HEURE.
MERCI DE FAVORISER LES KENMEI ET LES YUUKAN.

Partagez | 
 

 everybody wants to rule the world + feat luan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hello there
悪賢い ▽ beauty may be dangerous but intelligence is lethal.

avatar
Récits : 50 Here since : 16/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: everybody wants to rule the world + feat luan   Lun 18 Aoû - 23:34





LESSON ONE - HOW TO TREAT YOUR BROTHER.


Alors c'était comme ça que ça se passait. « Stupide. » Je jetais rageusement la lettre que j'avais reçu. Comme si j'avais du temps à perdre pour des stupidités pareilles. J'avais envie d'en faire une boule et de la balancer par la fenêtre. Une Kenmei et un Yuukan avaient eu un différent, il y a quelques jours, et les propos étaient remontés jusqu'à la direction. Et j'étais convoquée, je devais prendre des décisions, avec le préfet de l'autre maison. Et bien sûr, il fallait que je me retrouve face à Luan. Rien que me remémorer son prénom me donnait des frissons, je détestais me retrouver dans la même pièce que lui, à devoir respirer le même air que lui, observant sa silhouette disgracieuse, et son comportement de gamin voulant faire son intéressant. Je refixais soigneusement le brassard bleu autour de mon bras, symbole de ma qualité de préfète.

Comment avait-il fait pour obtenir ce titre aussi aisément ? C'était la jungle chez les Yuukan, ou quoi ? On élisait un préfet en lui faisant tirer un petit papier dans une pochette surprise ? Ah non, c'est vrai. Mon frère était le dernier des pauvres types. « Stupide. » Je ne trouvais pas d'autres mots pour qualifier la situation et le comportement de mon frère, à la fois. La honte de la famille Truong. Il avait sans doute demandé à ses petits copains Yuukan, s'il pouvait devenir préfet, juste pour taper sur les nerfs de sa sœur. Vraiment, j'aurais déjà dû signaler cette élection douteuse auprès des professeurs. Ça m'aurait évité cette situation plus que pénible.

D'après ce que j'avais lu, c'était Park Ethan, le préfet en chef, qui avait eu un différent avec une Kenmei, Zhu Limei. Connaissant Limei de vue, je me doutais déjà qu'elle ne pouvait pas avoir été la fautive dans l'affaire. C'était une Kenmei avec des principes, et des manières. Pas comme ces espèces de singes qu'on trouve chez les Yuukan. Je n'avais encore parlé à personne, mais la rage fulminait déjà en moi. Je bouillonnais, j'allais exploser comme un volcan, j'allais noyer Luan dans une lave incandescente.

Je me rendais jusqu'au bureau des préfets. C'était le moment d'en découdre. Je l'attendais. La bataille serait sanglante, je n'avais pas l'intention de lui concéder ne serait-ce que l'opportunité du doute. En l'attendant, je m'asseyais à une des chaises vacantes, les bras croisés, le menton haut. Si je pouvais le perforer avec mes yeux, il ne serait plus qu'un gruyère.

Revenir en haut Aller en bas
hello there
勇敢 ▽ take every risk, drop every fear.

avatar
Récits : 223 Here since : 16/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: everybody wants to rule the world + feat luan   Mer 20 Aoû - 1:33





LESSON ONE - HOW TO ESCAPE HELL.

Ses mains tremblaient, il avait bien tenté de les serrer pour que cela s'arrête mais impossible : Luan allait rencontrer sa sœur et savoir qu'il n'y avait aucun échappatoire le rendait malade. Il s'était répété que tout allait bien se passer et que rien n'allait lui arriver mais cela n'avait pas marché, il savait pertinemment que non, rien ne pouvait arriver de bon quand il se trouvait dans la même pièce que sa jumelle. Pouvait-il encore l'appeler ainsi ? Après tout ce temps, des années mêmes, Luan ne comprenait toujours pas pour quelles raisons sa sœur lui vouait une haine aussi profonde. Et les aléas de la vie ont voulu qu'ils se retrouvent tout deux au post de préfet, bien que le destin s'appelle Ethan du côté de Luan. Pour la première fois de sa vie, le préfet des Yuukans en voulait au préfet en chef. Celui-ci ayant eu un différent avec une autre Kenmei -une fille, son nom lui échappait mais elle ne devait pas être importante vu son groupe-, c'est Luan qui avait été appelé pour trouver une solution et donc, être confronté à l'autre préfet des bleus.

Ce n'était pas dans sa nature, à l'inverse de Linh, mais Luan avait appris à détester les Kenmei, ce groupe qui se croyait supérieur à la majorité de l'école et qui ne valait pourtant pas mieux que chacun. Perdu dans ses pensées, Luan ne fit pas attention à là où il marchait et faillit frôler le mur. Se redressant brusquement, il se dit qu'il ne pouvait plus reculer la confrontation et se dirigea d'un pas déterminé vers la salle où on lui avait donné rendez-vous. Néanmoins, une fois devant la porte, cette soudaine montée de courage retomba comme un soufflé. D'ici, il pouvait déjà sentir l'hostilité de Linh à son égard, cela lui glaça le sang. Il finit par entrer.

Le silence l'oppressait tout comme le regard de Linh, si elle avait des revolvers à la place des yeux, il était sûr et certain qu'il ne serait plus de ce monde depuis longtemps. Il s'installa sur l'une des nombreuses chaises vides, le plus loin possible et croisa ses doigts sur la surface. Il ne dit rien, ne sachant pas comment débuter leur petit entretien et surtout, la peur qu'elle le reprenne présente plus que jamais. Il desserra légèrement sa cravate comme si ce geste allait le détendre. « Pouvons-nous... Pouvons-nous faire un récapitulatif de la situation ? » Sa voix mal assurée résonna dans la pièce, n'était-ce pas un bon commencement ?






Revenir en haut Aller en bas
hello there
悪賢い ▽ beauty may be dangerous but intelligence is lethal.

avatar
Récits : 50 Here since : 16/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: everybody wants to rule the world + feat luan   Mer 20 Aoû - 22:15





LESSON TWO - HUG HIM. AROUND THE NECK. WITH A ROPE.


Il était là. Sur le coup, je me sentis assommée. Depuis que nous étions jeunes, tout le monde ne faisait que répéter que nous nous ressemblions énormément. Cette idée, aujourd'hui, me dégoûtait. Pire, elle me hantait. Jamais. Jamais je ne deviendrai comme lui. Je choisirai la bonne voie, je ferai les bons choix, je porterai fièrement le nom des Truong. Ma mâchoire était crispée, je ne savais pas si le premier mot qui allait sortir de ma bouche était un reproche ou une insulte. Je le fixais, je l'observais, chacun de ses gestes. J'attendais malicieusement le pas de trop, la réaction nerveuse, le doute dans sa voix. J'attendais qu'il tombe à mes pieds, et me supplie de l'excuser.

« Ton préfet-en-chef, Park Ethan, s'en est pris à une des élèves de Kenmei, Limei. Et je demande réparation. » Je me levais rapidement, et en grandes enjambées, j'arrivais jusqu'à sa chaise, amincissant l'écart protecteur qui nous protégeait. Je posais la lettre reçue le matin même sur la table la plus proche, mon poing cognant presque sur le bois. «  Je commence à en avoir marre que les Yuukan se croient être les rois de Wizasureru. En tant que préfet, tu pourrais au moins les contenir. » Un petit sourire se dessina au coin de mes lèvres, moqueur. Je le jugeais. Je l'épiais. «  En plus d'être une honte pour les Truong, évite d'en être une pour les Yuukan. » Un rictus de dégoût s'afficha sur mon visage, tandis que je construisais de nouveau un écart de quelques mètres, et retournais m'asseoir.

Je replaçais une mèche de cheveux derrière mon oreille, et je continuais à le fixer. « Tu me connais, Luan. Tu sais que j'ai raison. Et que je ne quitterai pas cette pièce avant que tu l'avoues. » Finalement, cette lettre était devenue la meilleure excuse pour que je puisse le martyriser, une fois de plus. Sauf que cette fois-ci, il n'y avait personne pour le protéger, personne pour nous séparer, personne pour me dire de me taire. Seuls mes rires pourront être perçus parmi les échos de la pièce, tandis que je le regarderai se plier en position fœtale. La goût de la victoire fondait déjà sur mes lèvres. Je me l'imaginais, recroquevillé, à genoux. Ce serait ma petite bataille contre Luan, contre les Yuukan. Je mettrai les chimpanzés en cage.

Revenir en haut Aller en bas
hello there
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: everybody wants to rule the world + feat luan   

Revenir en haut Aller en bas
 

everybody wants to rule the world + feat luan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ooh, baby, baby, it's a Wild World || feat. Robin
» [Rmvxace] World of Forestia Nouvelle démo 1.0
» Version 44 : Forsaken World
» HTTP Server ( World Wide Web )
» Thor: The Dark World [11/08/2013]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W I Z A S U R E R U :: 
WIZASURERU.
 :: ✎ LE SOUS-SOL :: bureau des préfets et des préfets en chef
-