AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
PREMIER MINI-EVENT LANCE. VOIR ICI.
RESTEZ SUR VOS GARDES, MR. IKEDA SÉVIT A N'IMPORTE QUELLE HEURE.
MERCI DE FAVORISER LES KENMEI ET LES YUUKAN.

Partagez | 
 

 Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hello there
悪賢い ▽ santa ain't real, but satan is.

avatar
Récits : 40 Here since : 19/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]   Mar 26 Aoû - 13:29


Une fois de plus il avait joué au plus malin… Observant le sang glisser le long de son bras comme un idiot. A dire vrai il ne se sentait pas spécialement plus malin maintenant qu’il avait envoyé ce crétin à l’infirmerie. Il aurait surement du y finir aussi d’ailleurs s’il n’avait pas réussi à filer entre les élèves… Mais Weilong était plus malin, trop malin que pour se laisser berner par cet idiot de concierge. Il n’avait jamais aimé l’infirmerie, n’y mettait pas les pieds trois fois sur l’année et ne comptait pas commencer aujourd’hui. Il grogna en s’appuyant dus son bras pour changer de position. Aish… Ca faisait au moins une heure qu’il était là, posé sur les marches de la tour comme un clochard en attendant que son médecin personnel ne daigne montrer le bout de son nez. Il avait laissé à Ling le soin de transmettre l’urgence au petit kenmei. « Il est pas pressé en tous cas ce… » Mais il ne trouva pas les mots pour l’injurier. S’il avait du l’avouer sous la torture, le kenmei représentait pour lui sans doute un peu plus que le simple soigneur qu’ils s’obstinaient à identifier comme tel. Le vert secoua la tête, se redressant un peu pour grimper un peu plus haut dans la tour, se rassurant en se disant que de toute façon, même si sa belette s’était perdue en route à cause de je ne sais quel appétissant petit rongeur qui serait passé par là. La réputation du chinois avait un peu la vie dure entre les murs de l’école. Il entendit un peu de bruit en bas de l’escalier et ne fut pas surpris de sentir son visage se tourner par réflexe vers le bas de l’escalier, sans se le dire (ni bien sûr le confier au brun), il attendait ces rencontres comme on attend le père noel. Il frissonna un instant. Il doutait parfois du fait qu’il se batte uniquement pour retrouver le jeune homme en secret. Car un kenmei et un waru s’assemblaient difficilement, il était exclus qu’on les voie ensemble et si le vert s’en rendait bien compte, l’interdit de la chose ne lui semblait pas moins attrayant; c’était même complètement le contraire. Il sentait son cœur pulser. « C’est pas comme si je t’attendais depuis une éternité. »


Get out of my head
Revenir en haut Aller en bas
hello there
悪賢い ▽ beauty may be dangerous but intelligence is lethal.

avatar
Récits : 62 Here since : 17/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]   Mer 27 Aoû - 8:59

Weilong & Jungmin.


 
J’observerais avec attention les pages du vieux livre que je tenais dans mes mains. Tranquillement installé dans la bibliothèque silencieuse de l’école, j’avais pris soin d’emprunter un livre sur l’astronomie que j’avais déjà lu au moins dix fois depuis mon entrée à Wizasureru. La bibliothèque était quasiment vide. Normal, nous étions en weekend alors la plupart des élèves préféraient être à l’extérieur ou dans la grande salle plutôt que de lire et réviser à la bibliothèque. La seule maison qu’il était susceptible de voir en ce lieu de travail et de culture est kenmei. Alors que je tournais une énième page de mon livre, des petits bruits me firent lever la tête. Je vis ainsi Ling courir vers moi avant de sauter sur ma table. La petite belette s’arrêta devant moi. Je tendais ma main pour la caresser doucement. Je savais très bien pourquoi elle était là mais pas besoin de s’affoler. Weilong devait encore avoir joué les casse-cou et ne voulait toujours pas aller à l’infirmerie. Je souriais intérieur en me disant que c’était l’occasion ou jamais de tester ce que j’ai préparé cette semaine. De nouvelles potions, de nouveaux sorts. Bien sûr, Weilong n’en savait rien et ne le serait jamais à moins qu’une de mes expériences ne foire, ce qui n’était pas encore arrivé. Pour l’instant, soit ça avait l’effet voulu, soit rien ne se passait. Après quelques temps, je fermais le livre puis j’allais le ranger. Ling grimpa dans mes bras le temps que je remonte dans la chambre dans aller chercher ce dont j’avais besoin. Je posais la belette sur mon lit avant d’attraper ma mallette sous le sommier. Et je redescendis enfin en suivant la petite bête qui m’indiquait le chemin à suivre pour retrouver son maître. Connaissant Weilong, il devait être dans un endroit isolé ne voulant pas être vu en compagnie d’un « simple » kenmei. Je pris sans me presser les escaliers de la tour comme le fit Ling. En arrivant au sommet, je repérais Weilong qui râlait contre l’attente. Il n’avait jamais été très patient. Je lui souriais en m’installant à côté de lui.

« Qu'est-ce qu’il s’est passé cette fois ? »

Je n’allais pas non plus le soigner avant d’avoir pu assouvir ma curiosité. J’ouvrais ma petite valise à mes côtés pour commencer à sélectionner ce dont j’aurais besoin.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
hello there
悪賢い ▽ santa ain't real, but satan is.

avatar
Récits : 40 Here since : 19/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]   Mer 27 Aoû - 22:12


Le quotidien de Weilong était une succession d’évènements plus ou moins chaotiques, sans intérêt et complètement dépourvus du moindre but. En apercevant Ling qui bondissait avec énergie de marche en marche, il s’en rendit compte. Son regard se posa sur l’ombre qui se profila un instant sur le mur avant que n’apparaisse le kenmei. Il s’éclaircit la gorge et laissa sa belette se hisser dans son pull, se blottissant juste contre son ventre. Il la gratifia d’une caresse entre les deux oreilles puis jeta un œil à la valisette qu’emportait chaque fois Jung Min. « Pour l’amour du ciel débarrasse toi de cette chose infâme. » Une mallette, un rassemblement d’instruments de torture. Il se détourna pour poser son regard de glace sur le sourire naturel qui animait déjà la bouche féline de son ami. Il ne pouvait s’empêcher de se sentir plus tranquille maintenant que le bleu était là. Il savait que non, il ne l’avait ni oublié ni abandonné. Avec un petit haussement d’épaule, il exposa ses plaies au regard du médicomage en herbe. « C’est pas ma faute. Ce conn*rd a insulté Ling de fouine. Il fallait que je le laisse faire? En plus il m’a jeté un sort par derrière… Sinon c’est clair que je serais pas comme ça. » Il souffla, comme exaspéré par le culot de cet élève. Il était de mauvaise foi à dire vrai, comme souvent d’ailleurs. Il se contenta de fermer les yeux et d’attendre que JungMin fasse agir sa magie sur lui. « Je t’ai dérangé? » Bien sur qu’il l’avait dérangé, le faire venir en plein milieu de journée pour une connerie pareille. Mais Jungmin était adorable, il ne l’avouerait surement pas. Il souffla un peu, laissant le soulagement de le savoir ici près de lui plutôt qu’à l’ignorer quelque part à l’autre bout des jardins… Inspirant doucement pour se calmer, il fixa son attention sur la boule de fourrure blottie contre lui. Pas qu’il soit réellement ce qu’on appelle une poule mouillée mais disons que tout ce qui touchait aux soins médicaux ne faisaient aucunement partie de son rayon d’action. Loin de là même, seule la présence du kenmei près de lui le gardait dans un état de tranquillité quoique précaire.


Get out of my head
Revenir en haut Aller en bas
hello there
悪賢い ▽ beauty may be dangerous but intelligence is lethal.

avatar
Récits : 62 Here since : 17/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]   Jeu 28 Aoû - 17:35

Weilong & Jungmin.


 
Attendris, je regardais la petite Ling se faufiler sous le pull de Weilong. Cette petite chose était vraiment adorable. Et quand mon ami caressa son animal de compagnie, je ne pus m’empêcher de penser qu’ils étaient tous les deux adorables. La remarque du jeune chinois me fit rouler des yeux et me tira un petit rire. Je savais bien qu’il avait en horreur tout ce qui était lié au médical. Mais comment il voulait que je le soigne si je venais les mains vides ? Je savais faire beaucoup de chose avec ma baguette, mais elle ne suffisait pas toujours. Alors il était nécessaire que j’aie avec moi tous types de potions et d’onguents. Et comme j’étais toujours attentif en cours de potion et de botanique, j’en connaissais un rayon en mixtures et plantes médicales. Je commençai à grimacer dès que Weilong me montra ses blessures. J’avais presque mal pour lui. Je fouillai alors dans ma petite mallette alors que le jeune warugashikoi expliquait le pourquoi du comment. Je n’aurais pas non plus aimé qu’on insulte mon adorable chouette.

« Pauvre bête… Je n’aurais pas non plus apprécié qu’on dise du mal de Nyx. »

Il y avait un truc qui m’intriguait quand même à chaque fois.

« Mais tu sais que tu as une baguette en plus de tes mains ? Ça ferait quand même moins mal, non ? »

J’ouvrais ensuite une boîte avec un onguent aux propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Je commençai à en appliquer tout doucement sur les plaies de Weilong. Je faisais très attention à ce que je faisais. Si bien que je mis un peu de temps à répondre à sa question. Une fois les premières blessures couvertes par l’onguent, je relevai la tête vers Weilong.

« Je l’avais déjà lu. »

Je savais que mon ami saurait de quoi je parlais. Je repris l’application de ma préparation là où je l’avais arrêté. Je prenais mon temps pour finir, voulant bien faire. Un fois fini, je me redressais avant d’étaler du bout du doigt le reste de l’onguent sur le nez de Weilong. Juste pour l’embêter.

« Voilà ! »

J’attrapai une petite fiole dans ma mallette avant de la tendre au blessé. J’imaginais sans mal qu’elle devait avoir mauvais goût aux vus des composants. Puis je ne savais même pas si la mixture allait fonctionnée mais elle n’y avait pas de raison qu’elle ne fasse pas effet.

« Pour la douleur. Tu as d’autres blessures à soigner ? Tu as mal quelque part ? »

Après tout, je ne pouvais pas deviner si Weilong avait des plaies ou des coups dissimulés sous ses vêtements.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
hello there
悪賢い ▽ santa ain't real, but satan is.

avatar
Récits : 40 Here since : 19/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]   Lun 1 Sep - 12:51


Un grincement de dents plus tard et les soins commençaient. Bien sûr que non il n’aimait pas ça. Bien sûr que oui il aurait pris ses jambes à son coup s’il avait du subir tout ça dans l’infirmerie. Il grogna un peu en sentant les doigts frais de son ami contre sa peau. Il garda les yeux bien ouverts, les fermer reviendrait à focaliser son attention uniquement sur la torture que représentait le simple nettoyage de ses plaies. Il haussa un léger sourcil en entendant JungMin. « Ben je l’ai utilisé… Jusqu’à ce qu’il me gonfle avec ses petits sorts de merdeux là… Il s’est cru dans un salon de thé ou quoi… Il a pas bien compris que j’ai failli lui mordre la face. » Il secoua la tête et grogna d’autant plus quand il appliqua les onguents, se faisant un caprice de cette simple séance qu’un gamin de 4 ans endurait déjà les dents serrées et sans mot dire. Mais Weilong n’était pas n’importe quel gamin… Et hélas, il n’avait plus 4 ans. « T’étais encore à la bibliothèque… J’sais que tes résultats sont importants mais parfois tu devrais faire autre chose. J’crois que t’as déjà lu 85% des bouquins. » Le vert soupira puis se tourna vers son ami un instant et l’observa avant de gober la potion. Pas qu’il doute de ses qualités d’apprenti médicomage mais ses mixtures étaient toujours infectes. Et suivit la grimace, déformant les petites lèvres pleines du chinois en une moue de dégoût dont lui seul possédait le secret. « J’suis tombé sur un banc pendant la bataille mais c’était sur le dos alors j’sais pas si j’ai un truc… » Il attrapa le haut de son uniforme et après un mouvement fluide, se retrouva torse nu, tournant le dos au bleu. Wei fit une boule de ses vêtements de sorte à produire un nid à chaleur pour Ling qui l’accepta volontiers, petite tache brune sur le tissu sombre. « Et toi Minnie -un sourire vint trouver son chemin sur ses lèvres à ce surnom si féminin- tu as rien à me raconter? Il se passe forcément des trucs dans ta vie… Parfois. » Le chinois avait souvent pensé faire chieur professionnel mais il semblerait que cette profession, non content de ne pas être reconnue comme tel par l’état, ne rapporterait pas grand-chose, or après avoir vécu dans l’opulence, difficile de s’abandonner au strict minimum… Après tout, il aimait simplement astiquer les nerfs de ses proches amis, ça n’avait rien de méchant et c’était même presque affectueux.


Get out of my head
Revenir en haut Aller en bas
hello there
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Heal this wreck I call my life. [Ft. Lee Jung Min]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» problème life time map updater
» [Undernews] Crack no-cd : Call of Duty Black Ops 2 déjà piraté, attention aux malwares !
» probleme avec call of duty black ops
» Sacré Call Tv
» [AVIS FORUM] NEW YORK CITY LIFE - 6 ans (3 avis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W I Z A S U R E R U :: 
WIZASURERU.
 :: ✎ TOUR.
-