AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
PREMIER MINI-EVENT LANCE. VOIR ICI.
RESTEZ SUR VOS GARDES, MR. IKEDA SÉVIT A N'IMPORTE QUELLE HEURE.
MERCI DE FAVORISER LES KENMEI ET LES YUUKAN.

Partagez | 
 

 Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hello there
悪賢い ▽ santa ain't real, but satan is.

avatar
Récits : 86 Here since : 16/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Sam 16 Aoû - 14:02

Neerasingh Pratchai
featuring. bang yong guk (from bap)

- carte du sorcier
salutation ! je me nomme neerasingh pratchai, et parfois on me surnomme ...ou pas. C'est à tes risques et périls.. je suis né un 2 juillet à Bangkok, fin' tout près de Bangkok.., ce qui fait que j'ai 20 ans. je suis de nationalité et d'origine purement thaïlandaise . pour assouvir ta curiosité débordante, je suis bisexuel, de sang-mêlé, et actuellement en 3ème année. d'ailleurs, mon épouvantard représente une fille, celle que j'ai aimé et que j'ai tué par mégarde. Elle ne bouge pas mais elle rit. Et il n'y a aucune possibilité de la toucher. et mon patronus un inconnu. financièrement parlant, je suis riche. à wizasureru, mon animal de compagnie est une chouette de Effraie et porte le fabuleux nom de Kaerys. si je suis ici aujourd'hui, c'est parce que plus tard je souhaiterai être quelqu'un de respecté. je viens d'ailleurs de wizasureru et je pense que la fusion entre les deux écoles est une idée pas terrible. Mais ça fait déjà plus de monde à tourmenter.. sinon j'espère qu'on m'enverra à Yuukan et non à Chuugi.  


DOCILITÉ
★★★★★

SENSIBILITÉ
★★★★★

CONFIANCE EN SOI
★★★★★

SOCIABILITÉ
★★★★

RESPECT DES AUTRES
★★★★★

SÉRIEUX
★★★★★

MAÎTRISE DE SOI
★★★★

ceci ne concerne pas votre répartition


question 1 ★ quel est le tempérament de ta baguette ?
c'est une baguette fidèle qui aurait beaucoup de mal à écouter quelqu'un d'autre. elle n'est pas attirée par la magie noire.
elle est très ouverte d'esprit et est capable de produire un large éventail de magie. elle est cependant lente à l'apprentissage.
ma baguette est puissante et est difficile à contrôler/manier. elle pourrait être susceptible de produire de la magie noire.



question 2 ★ laquelle de ces propositions te conviendrait le plus ?
j'ai un style de magie particulièrement sélectif.  
mon style de magie pourrait être considéré comme plutôt normal.
ma magie est créative, excentrique, je n'ai pas peur d'apprendre de nouvelles choses.



general


question 1 ★ sous quel nom préférerais-tu entrer dans l'histoire ?
la sagesse.
le grand.
le bon.
l'intrépide.
faire partie de l'histoire est déjà une bonne chose



question 2 ★ qu'est ce que tu as le plus hâte d'apprendre ?
les secrets du château.
la botanique.
un peu de tout.
le vol.
les sortilèges et maléfices.



question 3 ★ ton meilleur ami a réalisé un sort de métamorphose mais il n'arrive pas à retrouver sa forme humaine, comment réagis-tu ?
je connais tout ce qu'il faut sur les sorts de métamorphoses et je l'aide moi-même.
je lui fais promettre qu'il devra me rendre service plus tard et après je l'aide.
j'ai cherché un prof mais j'en ai pas trouvé, tant pis je l'aide moi-même, ça peut pas être pire de toute façon.
j'ai peur de faire une bêtise, j'appelle un des professeurs de l'école.
j'ai pas de meilleur ami.



question 4 ★ que fais-tu à minuit ?
de quoi tu te mêles ?
il est minuit, ça veut dire qu'il est temps d'aller explorer les sous-sols de l'école.
je suis tranquillement dans mon lit bien au chaud, avec mon petit animal de compagnie.
encore une qui s'est faite larguée, elle a besoin de moi pour la réconforter...
j'ai un examen demain alors je dors depuis un moment.



question 5 ★ c'est l'heure du repas et tu te diriges donc vers tes amis, comme tous les jours, mais tu remarques que le climat est plutôt tendu. que fais-tu ?
je vais droit au but en demandant clairement pourquoi tout le monde est si silencieux, on ne va pas commencer à tourner autour du pot, quand même.
je me fais une joie de devenir le bouffon afin d'afficher un sourire sur ces gueules sinistres !
je n'ose pas parler en premier, ça me stresse trop de ne pas comprendre ce qui se passe. je préfère commencer à manger dans le silence et attendre qu'un autre brise la glace.
je change carrément de table, marre des gamineries.
je me prends à manger. au diable leurs états d'esprit, moi j'ai faim.



question 6 ★ comme tous les matins, ton hibou (ou celui de l'école si tu as eu la bonne idée de prendre un chat) t’emmène ton courrier, de quoi s'agit-il ?
wow un magasine porno, faut que je le cache.
oh, la 345 bd de tintin le sorcier avec son chien milou, à la recherche des reliques perdues !
les potins.
la gazette du sorcier.
cool, des nouvelles de ma famille, je savais pas où ils étaient passés.



question 7 ★ tu es invité à l'anniversaire d'un ami dans quelques jours, tu te rends donc dans une boutique pour acheter un cadeau, que choisis-tu ?
et pourquoi je vais dans une boutique ? je lui donne de l'argent et il se débrouillera avec.
je me suis renseigné sur les goûts de la personne mais j'hésite entre deux cadeaux. je vais demander au vendeur.
pourquoi je suis invité à cet anniversaire ? je le connais même pas.
ça fait trois mois que je me prépare pour cet anniversaire, je sais exactement ce qu'il veut !
ça fait une heure que je tourne en rond dans cette boutique, j'en ai marre, je prends un truc au pif.



question 8 ★ un examen de la plus haute importance a lieu le lendemain. en bon élève, tu avais prévu d'étudier aujourd'hui, mais tes amis t'invitent soudainement à faire une virée improvisée. quelle sera ta décision ?
je. dois. résister. à. l'envie. de. sortir. et puis zut, j'ai déjà étudié toute la semaine, peut-être que ça me fera simplement un peu de bien.
tentation de Satan, mais il faut savoir faire les bons choix. je reste dans ma chambre et j'étudie jusqu'à une heure impossible pour ensuite avoir le droit au récit de la journée. aïe, ç'avait l'air vachement amusant, dommage.
je copierai sur le voisin, on s'en fout. de toute façon, je fais partie des amis qui sont en train de tenter le studieux du groupe à lâcher ses livres pour venir avec nous.
un examen ? étudier ? qui a cru que j'allais étudier ? je suis déjà bien loin de la moindre trace de révision.
je décide finalement d'abandonner mes révisions pour passer la soirée avec mes amis, je les attends donc au point de rendez-vous pour réaliser qu'ils... m'ont oublié.



question 9 ★ parmi ces listes d'adjectifs, laquelle t'inspire le plus ?
bavard, inventif, dragueur, fier, sincère, prudent.
fêtard, branleur, perfectionniste, bizarre, tolérant, amical.
diplomate, digne de confiance, narcissique, puéril, attentionné, sournois.
sensible, ringard, manipulateur, rusé, modeste, pervers.
casse-cou, procrastinateur, radin, artistique, endurant, distrayant.



question 10 ★ si l'on jetait un coup d’œil a tes notes de cours, comment seraient-elles ?
je demande à un élève lambda de me prendre mes notes, je n'aime pas faire le sale boulot. et puis de toute manière je sais parfaitement qu'il n'oserait pas dire non face à ma belle gueule.
elles sont incomplètes pour certaines raisons... je sais que c'est mal de sécher et de dormir en cours, pardon (pas vraiment en fait hehe). mais j'arrive à me retrouver dans mon foutoir c'est le principal non ?  
elles sont un peu floues et je m'y perds facilement à vrai dire, mais j'essaye de demander à mes amis d'éclairer ma lanterne lorsque j'en ai vraiment besoin.
sérieusement, à quoi bon prendre des notes quand on a la bibliothèque à disposition ? on est plus au moyen-âge bonjour.
mes notes sont généralement bien prises car je reste attentif en cours la plupart du temps. j'essaye de faire en sorte que tout soit bien en ordre histoire de m'y retrouver facilement.



question 11 ★ parlons un peu de ta popularité, parmi ces propositions laquelle trouves-tu la plus juste ?
j'aime l'idée de plaire aux autres mais au final ce n'est pas tant ce qui m'intéresse.
ce n'est pas trop mon truc, je préfère choisir mes amis.
un quelconque événement sans ma merveilleuse présence n'a aucun intérêt. je suis celui qui met l'ambiance, qui anime vos soirées. qu'on pense en bien ou en mal, au final le résultat est le même : on ne peut s'empêcher de parler de moi.
rien ne vaut mieux qu'une bonne bande d'amis ! j'en ai sérieusement rien à faire de ma popularité tant que je les ai toujours à mes côtés.
populaire c'est probablement mon deuxième nom tu vois. personne peut s'empêcher de me jeter un coup d’œil partout où je vais.



question 12 ★ face à un problème, comment réagis-tu ?
ce n'est pas la réaction la plus futée c'est vrai mais... je m'enfuis les bras en l'air en criant à l'aide...  
j'essaye d'analyser la situation malgré mon angoisse grandissante. je calcule les points faibles et les points forts malgré tout pour me sortir de là du mieux que je puisse.
j'ai la fâcheuse tendance d'oublier de réfléchir avant de foncer dans le tas. heureusement que je suis toujours entouré d'amis qui sont un peu plus futés que moi.
je laisse les autres agir honnêtement, je n'ai pas à me salir les mains. en plus comme ça, si ça tourne vraiment mal on ne pourra pas tout me rabâcher.
je prends le temps de réfléchir aux différentes possibilités qui s'offrent à moi et qui ont le plus de chance de réussir. le plus important est de bien réagir au bon moment.




- Reeholay la plus belle
MEIKAKA si je t'ai pas dis coucou pendant ma réservation, c'est psk j'allais le faire maintenant. JE T'AIME BABYCHOU ♥️ Merci de m'avoir aidé pour le name de famille, t'es mignonne voilà voilà.     Je l'aime bien ce smiley même si vous avez vraiment rien respecté avec les émot MDRRRR celui de Taec putain il m'a tué...
BREF, j'ai 17 ans, je suis la plus belle et j'aime Block B, VIXX , BTS , Infinite , Exo et Bap bien évidemment. Mais en ce moment j'arrête pas d'écouter One Ok Rock psk on m'a rendu accro. ET PUIS UN FORUM HP ASIAN pololo vous êtes parfaites, j'vous bz tous lalala.
comment avez-vous découvert le forum ? Vive les top-sites lalalalala.
Revenir en haut Aller en bas
hello there
悪賢い ▽ santa ain't real, but satan is.

avatar
Récits : 86 Here since : 16/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Sam 16 Aoû - 14:05

"You only have one chance u know ?"


   
i'm blonde, i'm skinny, i'm rich, and i'm a little bit of a bitch ★

« Eh bien… Je suppose que Neerasingh Pratchai est encore absent ? Le verrais-je une semaine entière cette année ? » M. le professeur soupire alors. Ce n’était pas la première fois que ledit Pratchai ne venait pas en cours. Alors il n’était pas vraiment étonné, il s’y attendait même, mais d’un autre côté il se sentait désespéré : Comment un élève avec un tel tempérament pourrait réussir plus tard ? Mais il avait bien sûr la réponse : l’argent. L’argent lui ouvrirait bien des portes. Les relations de ses parents aussi. D’ailleurs, il avait entendu bien des choses sur la famille Neerasingh en Thaïlande. Des choses plus ou moins glauques, plus ou moins vraies mais une chose est sûre : Il ne faut jamais tenter de s’y frotter. Il s’agit tout de même d’une famille très influente en Thaïlande.

La porte de la classe s’ouvre dans un fracas. Un type de grande taille, les cheveux bruns rasé de chaque côté, le regard perçant et l’aura menaçante, oppressante. Pratchai, les mains dans les poches, sonde le professeur puis les élèves tour à tour, le visage dur. Il n’y a plus aucun bruit, tout le monde retient son souffle. Et puis, le professeur se risque, après un long moment de silence. « M. Neerasingh pouvez-vous me donner une raison valable de votre retard ? » L’appelé tourne lentement son visage dans la direction de l’adulte. Un fin sourire se dessine sur ses lèvres charnues. Sa voix rauque retentit enfin. « Blème de réveil prof. » Pas plus, pas moins. Pratchai ne demande même pas s’il a le droit de rester en classe, il sait déjà la réponse, et part s’installer tout au fond de la classe. En faisant du bruit, pour la provoc’ bien entendu.

Le cours commence donc, même si comme à son habitude, le thaïlandais ne suivra rien et fera recopier ses notes à son voisin. En revanche, Pratchai est intéressé par tout autre chose, à savoir le fessier bien rebondie de sa comparse de devant.  Et il sait qu’il peut avoir cette jeune fille pour une nuit rien qu’en claquant des doigts. Ou presque. Parce que les bad boys de son genre, ça finit vite par avoir une foule de fangirl derrière leurs fesses.

Comme tous les membres de sa famille, Pratchai n’a pas échappé à la « malédiction » : Il porte donc lui aussi, des gênes de loup-garou en lui et sa transformation meurtrière s’effectue bien à  chacune des pleines lunes. Evidemment, tout cela reste secret. Personne ne sait que Pratchai est né lupin et qu’il mourra lupin. Sauf ceux qui connaissent sa famillle ou encore, les rares personnes à qui ils arrivent à accorder sa confiance.

D’ailleurs, en parlant de confiance, dites-vous bien que celle de Pratchai est en or. Et vous pouvez être sûr que si vous devenez l’ami du thaïlandais, quelque chose de difficile à faire, il vous vouera une entière confiance. Il est également très loyal avec ses véritables amis, tout comme il est très rancunier et vengeur envers ceux qui lui ont fait des crasses, des coups dans le dos. Il est très franc et n’aime pas le mensonge, sauf quand cela sert à ses intérêts.
   



its my life ★

- Bonjour Pratchai. Je suis Dr. Oh. Psych-
- Ça va, je suis pas analphabète, j’sais lire doc. J’peux juste savoir ce que je fous là ?!

Le thaïlandais se positionnait déjà sur la défensive. Les bras croisés sur son torse, il fixait le spécialiste d’un regard noir et haineux. Surtout remplis de question. Pourquoi l’avait-on envoyé chez un psychologue ? C’était un genre de nouvelles punitions ? Ça lui semblait réellement pathétique. Le fait de s’ouvrir à un inconnu ne l’enchantait guère.

- De votre famille, vous êtes le personnage le plus énigmatique. Vous réussissez à entretenir le mystère avec votre attitude…et pourtant j’ai réussi à me procurer quelques informations.

Les lèvres de Pratchai formait maintenant un sourire en coin, prenant les premières paroles du psychologue comme un compliment. Par la suite, ses sourcils se haussaient. Il sentait que cet entretien n’allait guère lui plaire. Il restait néanmoins, attentif et patient de la suite. De toute façon, il ne pouvait pas sortir, quelqu’un gardait la porte. Il regardait l’homme qui, après une longue fouille dans son carnet, semblait avoir trouvé ce qu’il cherchait. Le spécialiste relisait alors certainement sa note, avant de le regarder de nouveau.

- Peut-être y vais-je un peu fort pour un début…mais, comment va-t-elle ?

Ça mettait un certain temps à monter à son cerveau, mais il n’en a pas fallu beaucoup pour que les souvenirs reviennent et défilent dans son esprit. Sa mâchoire se crispait, ses poings se serraient, Pratchai tremblait. Ce type avait réussi à rouvrir une ancienne blessure qu’il avait cherché à calfeutrer désespérément. La seule chose qui pouvait l’atteindre, c’était qu’on parle d’Elle. Rien que son prénom le tuait. Il se rappelait de tous les moments qu’ils avaient passés ensemble. Il se haïssait, toute sa haine était revenue. Les tremblements s’arrêtaient. Il n’allait rien dire.

- Elle va bien.

Mensonges, you’re a liar ! Lui hurlait son cœur. Elle n’allait pas bien. Elle allait très mal. Depuis longtemps. Il se souvenait de tout. Ses rires, sa voix emplissait de nouveau ses oreilles. Son parfum se rappelait sur sa peau. Il sentait de nouveau la douceur de ses cheveux d’ébènes entre ses doigts, toutes ses sensations qu’il avait désormais perdu. La rage gonflait en lui. Il se sentait haineux, et piégé.

- Elle est mor-
- Ne prononcez pas ce mot devant moi.

Le thaïlandais se voilait la face. Il voulait simplement qu’elle aille bien. Se dire qu’elle n’a pas souffert. Mais elle allait très mal. Depuis trop longtemps. Il secouait la tête. Il ne pouvait pas entendre ce mot. Il ne pouvait pas l’associer à son doux visage. Il voulait se rappeler juste les meilleurs moments. Il se rappelait toujours l’heure fatidique, la bêtise qu’il a faite. Qu’elle avait faite. Mais il arrivait encore à se voiler la face.

- Pratchai…Parlez-moi donc de cette jeune fille. De Sumalee.

Ce prénom qu’il n’avait pas entendu depuis des années, celui-ci se planta comme un poignard dans son cœur. La carapace éclatait, le thaïlandais ne pouvait plus se défiler. Il ne pouvait plus garder une contenance non plus. Ses jambes tressautaient, ses poings étaient de nouveau serrés. Il devait pourtant  répondre au psychologue. Il prit une grande inspiration.

- Je sais pas où vous avez trouvé cette information doc. Pourquoi vous y intéressez-vous tant ? Pourquoi ne pourrais-je pas plutôt parler de ma famille ? Oh, vous devez certainement savoir que nous sommes tous des loups-garous. Que dès que nous avons l’âge de marcher, nous subissons une discipline de fer, des entraînements stricts qui nous préparaient à faire face à d’éventuelles situations de conflits. Vous savez doc, j’ai une dizaine d’années d’arts martiaux derrière moi. De self-défense aussi. Certes, je n’ai pas eu le temps de l’exploiter. Mais si jamais quelque chose arrivait, moi je serais prêt à faire face. N’est-ce pas plus intéressant que cette pauvre fille ? Elle n’est rien pour moi.
- Pratchai, vous mentez..
- Bien sûr que je mens. Je mens comme je respire. Et pourtant je n’aime pas le mensonge, sauf quand il est utile. Je peux mentir, mais on ne peut pas me mentir. Je sais déceler les menteurs. On m’a aussi appris à le faire. Tout comme on m’a vainement appris à contrôler ma transformation. Tiens, c’est un sujet intéressant ça aussi ! Je pourrais vous raconter ma première transformation. Elle est survenue autour de mes….9 ans je dirais. Je me souviens que j’étais au sous-sol, la salle d’entraînement. Parfois, mon père passait pour m’encourager, parfois mes cousins s’entraînaient avec moi. Mais j’étais seul ce jour-là. J’étais seul à taper dans le sac de sable, de mes petits poings. Et puis, la nuit est tombée, la pleine lune est arrivée. J’ai soudainement senti une force nouvelle en moi. Ce que la famille attendait depuis longtemps. Malheureusement, ce fut le noir complet après ça. Quand je me suis réveillé, mes habits étaient en lambeaux et j’avais saccagé tous les appareils qui permettaient de nous entraîner.  Mais en moi, naissait un sentiment de fierté. Parce que j'avais la certitude d'être un vrai Neerasingh.

Les informations s’accumulaient, il tentait de noyer le type dedans. Il retardait le moment fatidique. Il ne voulait pas ouvrir de nouveau cette blessure et pourtant, il se souvenait d’absolument tout. Le psychologue soupirait. Pratchai savait que ce n’était pas ça qu’il voulait entendre. Mais il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas lui dire tout ça. Il ne pouvait pas lui parler de cette fille. De cette princesse. De sa douceur. Il ne pouvait simplement pas. C’était sa faiblesse.

- Quelle relation avez-vous entretenu avec Sumalee ?

Le thaïlandais se crispait de nouveau. Il insistait et lui n’aimait pas ça. Il ne pouvait pas, il ne voulait pas. Les souvenirs tournaient, défilaient dans ses pensées. Il était sur le point de craquer. Il tentait encore de gagner du temps, de se défiler une nouvelle fois. Il avait l’impression de ne plus pouvoir respirer.  Il revoyait le meilleur. Et le pire. Les minutes s’égrenaient. Il fallait une réponse.

- Doc, pourquoi insistez-vous ? Vous avez bien compris avoir mis le doigt sur une corde sensible mais ce n’est pas pour autant que je me livrerais. Ah…vous pensez peut-être que ça me ferait du bien d’en parler ? Vous avez tort. Ça s’appelle remuer le couteau dans la plaie. C’est douloureux ? Oh bien sûr, mais je survis avec.  Je ne suis pas un faible, je ne vais pas me mettre à chialer à l’évocation de souvenirs stupides. Mais comme je sais que vous allez encore insister, je ne vais pas vous offrir cette peine. Et je vais vous parler d….d’Elle.

Il n’arrivera plus jamais à prononcer son prénom, c’est un fait. Cela devenait une torture à chaque fois qu’il fallait l’évoquer. Alors il évitait tout ce qui la lui rappelait. Mais cette fois-ci, ce n’était pas possible.  Le psychologue avait appuyé trop fort sur cette blessure. Il était maintenant obligé de livrer son secret.  Il prenait une profonde inspiration, jouant avec ses doigts. Les défenses étaient tombées.

- Une roturière. Ça aurait pu rester une putain de roturière comme une autre si nos regards ne s’étaient pas croisés. Ouais Doc, j’ai pas de cœur et pourtant j’en suis tombé amoureux dès la première seconde. Je sais plus quel âge j’avais, mais ce que je savais, c’est que j’allais faire ma vie avec elle. Son prénom…Belle Fleur ça voulait dire. Elle était une douceur. Une fille insouciante. Je me souviens de chacun de ses sourires. Chacun de ses rires, chacune de ses paroles. Son parfum vanillé. Et puis, toutes les balades qu’on a fait, toutes les sorties en douce, parce que mes parents ne veulent évidemment pas que leur enfant traîne avec une roturière. Mais qu’est-ce que j’en avais à foutre ! L’amour est plus fort que tout comme on dit…. Plus fort que tout sauf quand il s’agit de la Mort. Et tout ça, c’est de ma faute. Parce que je lui ai avoué que je faisais parti des Neerasingh. En Thaïlande, tout le monde connait mon père, qui a participé à la guerre du côté des lupins,  et une bonne partie savent que nous sommes des loups garous depuis des temps ancestraux.  Généralement, on me laissait un peu de côté pour ça. Alors j’ai fini par ne plus dire qui j’étais réellement. Sauf à Elle. Je lui ai tout dit. Elle n’a pas reculé. Et notre amour grandissait de jour en jour.  J’étais réellement fou d’Elle. Je me souviens même lui avoir demandé de m’épouser, avec la bague et le genou à terre. Elle a rigolé comme une idiote, mais ce rire…ce rire c’était ma mélodie préférée. Une mélodie que j’entends dans mes cauchemars. Parcequ’au final, le bonheur n’a pas duré. Elle est partie. Trop vite. Et c’est ma faute.

Son ton devenait sombre, menaçant. Il en avait presque oublié la présence du psychologue qui griffonnait sur son papier. Il s’en fichait, il ne voulait juste pas craquer devant cet homme qui avait tout réouvert. Il  la ressentait de nouveau, cette blessure. Aussi vive que si ça c’était passé hier. Il gardait les poings serrés, fixant un point invisible.

- Je lui ai dit. Je lui ai dit que je pouvais devenir fou dangereux à la pleine lune. Je lui ai dit que je perdais le contrôle de moi-même. Maintes et maintes fois je lui ai répété toutes ces putains de paroles. Je lui ai dit que je ne ferais pas la différence. Que si elle restait avec moi, je n’en ferais qu’une bouchée. Cette fin d’après-midi-là, je lui ai dit et redit. Mais elle était têtue. Elle riait en me disant qu’il ne fallait pas que je m’en fasse, que tout irait bien. Sa tête est tombée sur mon épaule. Naïvement j’étais rassuré. Je fixais le ciel, guettant l’apparition du croissant de lune, caressant ses cheveux d’ébènes. Mon souffle s’est coupé lorsque j’ai vu la lune ronde et pleine. Elle m’avait menti. Cette folle m’avait délibérément menti. Pourquoi avait-elle fait ça ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est qu’elle m’a retenu, elle m’a supplié de rester, alors que je commençais déjà à sentir les effluves de ma transformation à l’intérieur de mon corps.  Comme à chacune de mes transformations, ce fut le noir complet, juste des cris, des appels, des phrases que je ne pouvais comprendre mais c’était bien sa voix. Lorsque je me réveillais, mes vêtements étaient en lambeaux. Mes mains, pleines de sang mélangé à des petites poignées de cheveux noirs. Les siens. Je distinguais un corps, à quelques mètres de moi. Je n’ai pas eu besoin de voir son visage pour comprendre que c’était elle. Qu’elle était partie. Que c’était de ma faute.

Le thaïlandais s’arrêtait. Pour lui, c’était la fin de l’entretien. Un regard avait suffi à y mettre fin. Pratchai avait déjà fourni un gros effort pour ne pas craquer en plein milieu. Alors non, il n’avait plus envie de parler, de rien. Et surtout pas de ce qui est arrivé après. Car cet épisode de sa vie l’avait complètement changé. Il était devenu hermétique, il s’était construit une carapace.

Il avait verrouillé son cœur, pour éviter que la tragédie ne se reproduise une nouvelle fois.


Revenir en haut Aller en bas
hello there
忠義 ▽ kind words will unlock an iron door.

avatar
Récits : 147 Here since : 16/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Sam 16 Aoû - 14:20

pourquoi tu viens même ? :(
je veux pas de toi ici tu gâches tout. :(

non je rigooooole. ♥
du luv. courage pour ta fiche.

et yongguk plz ;; *makes love to you*




Revenir en haut Aller en bas
hello there
admin ▽ smoke weed everyday.

avatar
Récits : 279 Here since : 17/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Sam 16 Aoû - 14:23

t'es pas la plus belle reeholééééé :$$$ mais hormis ça ça fait sisir de voir un thaï et tout 8)
aucun respect et tsé quoi, #noregret, c'est ce qu'on appelle le tru swag
            
en tout cas encore un yuucan bienvenue par ici et good luck pour ta fiche sisi  :2:
Revenir en haut Aller en bas
hello there
admin ▽ i'm the troll master.

avatar
Récits : 419 Here since : 16/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Sam 16 Aoû - 18:14

    

CHECK LE PRIVILEGE QUE J'AI DANS CES PETITES BIO DE PETITS MEMBRES. LA SECLA. LE PRIVILEGE. MOUAHAHAHAHAHA 6666

BON BIENVENUECCTSEX FINIS MOI CETTE FICHE PETITE LOUP GAROU THAÏ    
Revenir en haut Aller en bas
hello there
悪賢い ▽ santa ain't real, but satan is.

avatar
Récits : 67 Here since : 16/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Sam 16 Aoû - 22:30

*installe sa tente et son trone*
cc toa  :16: 
t bo.
finis ta fiche vite :12:
Revenir en haut Aller en bas
hello there
fonda ▽ help, they said zombies eat brains.

avatar
Récits : 200 Here since : 16/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Dim 17 Aoû - 0:20

prat, tu sais que je t'aime bien. mon kick était bien de luv.
kiss kiss  :32: 
Revenir en haut Aller en bas
hello there
co-fonda ▽ my heels are longer than ur dick.

avatar
Récits : 195 Here since : 16/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Dim 17 Aoû - 2:23

le nom de ton perso ressemble à un nom de futur boisson gazeuse. j'ai juré...
WELCOME. (j'ai l'air d'être alone à pas te connaitre maiscestpasgrave)


i fell for the wrong soul.

so tell me right now you want me right now.
                       ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
hello there
admin ▽ i'm the troll master.

avatar
Récits : 419 Here since : 16/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Dim 17 Aoû - 16:14

:7:

félicitations !

je vois... warugashikoi !
tu fais maintenant partie de la maison warugashikoi ! pour ne pas te sentir seul malgré ta bande ou même parmi elle, tu peux tout de suite passer te faire une fiche de liens ou même commencer à rp. aller faire un tour général dans les demandes est conseillé. tu peux notamment aller demander une chambre pour ne pas à avoir à dormir dans les couloirs ou sur un misérable banc de la cour et de poster ton activité rp. mais aussi, pour te détendre, tu peux faire un tour dans le flood, question de rencontrer les autres membres. autrement, nous te souhaitons la bienvenue sur wizasureru et amuse toi bien parmi nous !


pledge allegiance to the struggle
been a long time since i last wrote words on here, thrilling and anxious af* is how i feel right now. a rush of emotions is going through me. i don't really know what to expect. i'm kinda lost, tbh, really. -byendlesslove

Revenir en haut Aller en bas
hello there
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   Mar 19 Aoû - 13:26

vive One ok rock
Revenir en haut Aller en bas
hello there
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver   

Revenir en haut Aller en bas
 

Neerasingh Pratchai ♦ titreàtrouver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» autre quizz cinéma !!
» Autobiographie - Forum de discussion. [Accepté]
» [insérer titre inventif]
» Adresse où l'on peux trouver les fichiers de Sorcière Monique (Résolu)
» trouver les aires CC facilement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W I Z A S U R E R U :: 
GESTION DU PERSO.
 :: ✎ carte du sorcier :: ✎ sorciers validés :: ✎ warugashikoi
-