AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
PREMIER MINI-EVENT LANCE. VOIR ICI.
RESTEZ SUR VOS GARDES, MR. IKEDA SÉVIT A N'IMPORTE QUELLE HEURE.
MERCI DE FAVORISER LES KENMEI ET LES YUUKAN.

Partagez | 
 

 eat that cake (+) yukiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hello there
fonda ▽ help, they said zombies eat brains.

avatar
Récits : 200 Here since : 16/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: eat that cake (+) yukiko   Ven 22 Aoû - 13:31

the year you were born marks only your entry into the world. other years where you prove your worth, they are the ones worth celebrating. (+) Il ne la connaissait pas depuis longtemps. Peut-être depuis cinq mois ou alors un peu plus mais il savait déjà qu'elle avait pris une grande place dans sa vie. C'était devenu une habitude de la voir tous les jours, de prendre son petit-déjeuner avec elle, regarder la télévision avec elle quand il ne travaille pas de nuit. Il était revenu du ministère de la magie assez tôt parce qu'il savait qu'aujourd'hui était un jour assez spécial pour Yukiko. C'était son anniversaire et après tout ce qu'elle avait vécu depuis son enfance jusqu'à maintenant, Ethan pouvait bien faire en sorte qu'elle passe une bonne journée. Il savait que le monde sorcier était en pleine guerre contre les loups-garous et que toutes les mains utiles étaient nécessaires pour défendre les moldus comme les sorciers mais, il ne pouvait pas faire passer son travail avant Yukiko, du moins pas aujourd'hui. Il se disait qu'un jour de pause au beau milieu de cette guerre ne changerait rien, c'était ce qu'il se disait pour se sentir moins coupable. Il entra dans son appartement les bras chargés de paquets venant d'un des centres commerciaux de la capitale, claqua la porte d'un coup de pied et se dirigea rapidement vers la salle à manger. Il posa les sacs sur la table en bois et lâcha un soupir devant l'ampleur des tâches qu'il lui restait à faire. Le sorcier devait se dépêcher et tout préparer avant que sa « soeur » revienne. Il l'avait appelé, une heure plus tôt, lui demandant d'aller faire quelques courses pour lui. Il était évident que ce n'était qu'un prétexte pour qu'elle sorte de l'appartement et qu'il puisse préparer son anniversaire correctement, du moins, du mieux qu'il le pouvait. Il n'avait pas l'habitude d'organiser ce genre d'évènement, à vrai dire, il ne l'avait jamais fait. Observant tout ce qu'il y avait devant ses yeux, il ne savait pas par quoi commencer. Les décorations ? Sortir le gâteau ? Il soupira, sachant très bien qu'il ne finirait pas à temps s'il devait tout faire à la main. Il s'était promis de tout faire sans magie parce qu'il avait encore l'impression que Yukiko n'était toujours pas très familière avec le monde de la sorcellerie, qu'elle avait encore peur quand elle le voyait sortir sa baguette de sa poche et l'agiter devant elle. Mais il se disait que si elle ne s'en rendait pas compte, cela ne pourrait pas lui faire de mal alors il sortit le bout de bois de la poche intérieure de sa veste. Il n'avait pas besoin de prononcer des sorts ayant un niveau un peu avancé en magie et se contentait d'agiter sa baguette dans les airs. Le contenu des sacs plastiques se soulevèrent lentement devant lui et d'un autre mouvement, ils se déballèrent d'eux-mêmes. Alors que les boites vides tombaient une à une sur le sol, les décorations commençaient à s'accrocher sur les murs de la salle. Des « happy birthday » ornaient maintenant les murs d'un ton pastel, rappelant des vieilles maisons familiales. Il termina le tout en posant lui-même le gâteau sur un plat au milieu de la table et y alluma deux bougies ayant la forme des chiffres « un » et « six ». Il avait eu à peine le temps de souffler qu'il entendit la porte d'entrée se déverrouiller, lui faisant comprendre que Yukiko était de retour. D'un geste rapide avec sa baguette, le jeune sorcier éteignit toutes les lumières de la pièce, laissant pour seule source de lumière les deux bougies plantées dans le gâteau. Il s'accroupit derrière la table, attendant que la demoiselle veuille bien entrer dans la pièce. Ethan se releva immédiatement quand il vit que la lumière de la pièce s'allumer de nouveau. « Joyeux anniversaire Yukiko ! » Un grand sourire s'était dessiné sur son visage alors qu'il s'approchait lentement d'elle pour poser une main sur son épaule. « Va souffler tes bougies maintenant avant de te retrouver à manger de la cire. »


CODE BY .INFINITY


Before you can live a part of you has to die. You have to let go of what could have been, how you should have acted and what you wish you would have said differently. You have to accept that you can’t change the past experiences, opinions of others at that moment in time or outcomes from their choices or yours.
Revenir en haut Aller en bas
hello there
admin ▽ i'm the troll master.

avatar
Récits : 419 Here since : 16/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: eat that cake (+) yukiko   Sam 23 Aoû - 2:25

eat that cake
Un anniversaire ou une fête est la date dans l'année à laquelle un événement est survenu, habituellement une naissance. Il est fréquent dans de nombreuses cultures de célébrer l'anniversaire de la naissance de ses proches en organisant une fête et en offrant des cadeaux à la personne concernée. (…) Ha-ha. La bonne blague. Quoiqu’il en soit vous aviez sûrement dû comprendre qu’aujourd’hui était loin d’être un jour normal. C’était soi-disant l’anniversaire de l’asiatique, et contrairement à ce qu’on pouvait penser, on ne lui avait jamais vraiment fêté son anniversaire du moins après ses treize ans…. Finis les confettis, les bon gâteaux au chocolat avec en accompagnement une chantilly délicieuse avec en prime les incontournables bougies. Cela faisait presque un siècle qu’elle n’avait pas eu goût à ce jour de gloire, et elle-même ne savait pas si ça serait possible un jour. En ce qui la concerne, elle ne savait même plus si Ethan devait être au courant de son anniversaire. Avait-il oublié ? Elle l’ignorait. Et de toutes façons, peut-être que ça serait mieux de ne pas en faire toute une histoire… Après tout ça n’allait pas être la fin du monde. Les écouteurs coincés dans les oreilles, quelques gouttes de pluie étaient soudainement tombés sur sa veste et c’est par chance qu’elle sortit alors un petit parapluie de couleur blanche et noir pour finalement rentrer tranquillement à la maison. La pluie. Elle trouvait ça tellement jolie. Si elle ne tenait pas autant aux vêtements qu’elle avait, elle aurait très certainement fait exprès de ne pas sortir son parapluie juste pour le simple fait de pouvoir profiter de cette averse. La pluie vidait son esprit, elle nettoyait en quelque sorte l’âme, m’enfin du moins, c’est ce qu’elle pensait. Prenant alors son temps, sachant pertinemment qu’elle devait sûrement avoir de l’avance et qu’elle finirait tout simplement seule dans le domicile de son « grand-frère », qu’elle marchait alors assez lentement jusqu’à finalement rentrer. Cette maison qui était sûrement devenue son chez elle, elle qui n’avait quelques mois plus tôt certainement pas sa place dans un domicile inconnue…. Dire que toutes ces choses s’étaient passées si vite et qu’ils étaient dès à présent en décembre. Rien que de se remémorer cette rencontre, lui rappela alors à quel point elle était perdue avant qu’il vienne la sauver de tous cela. Une fois la porte passée, les écouteurs rangés au fond de son sac et le parapluie tranquillement déposé. La demoiselle rentra immédiatement déposer les quelques courses qu’elle avait pris soin d’acheter pour son aîné et appuya alors sur l’interrupteur qui menait droit à l’éclairage de l’immense salle à manger. « Je suis rent- » La lumière s’allume alors, éclairant alors un bon nombre de décorations assez festives à l’ambiance d’une pure fête d’annivsersaire, et sans qu’elle n’ait le temps de réagir à quoique ce soit, le « JOYEUX ANNIVERSAIRE YUKIKO ! » vint alors la décrocher. Elle ne rêvait pas, cela faisait maintenant après une dizaine d’années qu’on lui fêta alors son anniversaire. Etant assez choquée de la surprise, ses yeux se mouillaient alors petit à petit pour laisser alors couler des petites gouttes perlées sur ses joues. Elle s’avança alors en direction de la table en ayant plus que les larmes aux yeux, s’attribuant un minuscule laps de temps pour effectuer un souhait. Les paupières fermées, les mains jointes elle prit alors une grande inspiration… « Qu’Ethan puisse trouver le bonheur, s’il vous plait. » pensa-t-elle très fort, tous en le répétant plusieurs fois. Puis après cela, elle vint alors près des bougies pour souffler suffisamment fort dessus pour qu’elle s’éteigne alors après quelques reprises. « .. Merci ... Ethan …. »
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


pledge allegiance to the struggle
been a long time since i last wrote words on here, thrilling and anxious af* is how i feel right now. a rush of emotions is going through me. i don't really know what to expect. i'm kinda lost, tbh, really. -byendlesslove

Revenir en haut Aller en bas
hello there
fonda ▽ help, they said zombies eat brains.

avatar
Récits : 200 Here since : 16/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: eat that cake (+) yukiko   Ven 29 Aoû - 23:39

the year you were born marks only your entry into the world. other years where you prove your worth, they are the ones worth celebrating. (+) Ethan n'avait pas réfléchis à la réaction de Yukiko quand elle verrait la petite fête qu'il avait organisée. En réalité, il n'avait pensé à rien, juste à fêter son anniversaire. C'était ce qu'il s'était dit en regardant le calendrier accroché dans la cuisine du petit appartement, où la case du douze décembre avait été cochée avec un stylo bleu. Au début, il voulait seulement lui donner un cadeau et lui souhaiter un bon anniversaire mais après avoir longuement réfléchi, il s'était dit qu'organiser une petite fête ne serait pas une mauvaise idée. Ethan connaissait le passé de Yukiko et il en avait rapidement déduit que les fêtes d'anniversaires n'avaient sûrement pas été au programme. Cette petite fête la fera sourire et mettra un peu de gaité dans sa vie, c'était ce qu'il espérait. Le sorcier avait grandi avec l'idée qu'un anniversaire était un jour heureux, qu'on devait profiter pleinement de cette journée, quoi qu'il arrive. C'était ce que sa mère lui disait et plus il réfléchissait, plus il se disait qu'elle avait raison. Quand il repensait à ses anniversaires, il ressentait ce sentiment chaleureux en lui, celui qui lui disait que des personnes se préoccupaient de lui, qu'il n'était pas seul. Il avait envie que Yukiko ressente ce genre de choses, elle qui n'avait sûrement pas dû avoir beaucoup de moments heureux dans sa vie. Ethan s'attendait alors à tout sauf à des larmes. Sur le coup, il n'avait pas compris la signification de ses larmes et s'était dit que tout ce qu'il avait organisé n'était rien d'autre qu'une mauvaise idée. Mais cette réflexion quitta rapidement son esprit quand il vit la jeune femme se diriger vers la table, lier ses mains et ainsi faire un souhait. Un mince sourire se dessina sur les lèvres du sorcier : sa surprise était réussie. Il ne pouvait demander rien de mieux. C'était un peu de bonheur qui se propageait dans son appartement alors que le monde sorcier était en guerre. D'une certaine manière, cela le motivait et lui redonnait de la force, surtout après toutes les atrocités qu'il a pu voir à cause des loups-garous. « De rien. » Son sourire n'avait toujours pas quitté son visage alors qu'il s'était rapproché de Yukiko. Il posa doucement sa main sur sa tête et lui ébouriffa les cheveux : geste qu'il avait l'habitude de faire avec Esther, sa vraie soeur. Ce genre de geste lui rappelait son enfance, les moments où ils étaient avec elle, dans leur maison familiale. Ces temps lui manquait affreusement et c'est pour cela qu'il reportait toute son attention sur Yukiko. Comme un frère sur-protecteur, comme il faisait avec Esther. « Bon, on mange le gâteau ? On va pas le regarder pendant deux heures non plus. » Il se pencha par-dessus la table, enlevant les bougies du gâteau pour les poser sur un morceau de papier avant de prendre le couteau se trouvant à la gauche de la pâtisserie. « Tu veux le couper ou je le fais ? » Il retourna le couteau dans sa main, pour pouvoir lui tendre le manche de l'ustensile et qu'elle ne se blesse pas « non, en fait fais-toi plaisir, coupe-le. T'as pas dû avoir l'occasion de le faire. » Il lui sourit avec le genre de sourire qui se voulait chaleureux. « Coupe-le bien, j'ai acheté qu'un gâteau. »


CODE BY .INFINITY


Before you can live a part of you has to die. You have to let go of what could have been, how you should have acted and what you wish you would have said differently. You have to accept that you can’t change the past experiences, opinions of others at that moment in time or outcomes from their choices or yours.
Revenir en haut Aller en bas
hello there
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: eat that cake (+) yukiko   

Revenir en haut Aller en bas
 

eat that cake (+) yukiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Cake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W I Z A S U R E R U :: 
LE RESTE DU MONDE
 :: ✎ voyage dans le temps
-